Sur le terrain
Contact

Le concours d’admission pour la formation d’aide soignante

Actuellement en France, de plus en plus de personnes s’orientent vers les métiers paramédicaux, notamment ceux basés sur les relations humaines, comme celui d’aide soignante. Comme pour toute autre profession, devenir aide soignante nécessite obligatoirement une formation. Pour suivre la formation conduisant au diplôme d’aide-soignant, il faut obligatoirement passer le concours de catégorie C.

Comment accéder au concours?
Le concours d’aide-soignante est devenu un concours de sélection, en raison du nombre accru de candidats. Néanmoins, le candidat doit satisfaire à certaines conditions pour pouvoir passer ce concours, à savoir :
• Etre âgé de 17 ans minimum à la date de l’entrée en formation, en revanche il n’y a pas d’âge limite pour se présenter aux épreuves de sélection
• Etre titulaire d’un diplôme homologué au minimum au niveau V ou d’un CAP Petite Enfance ou être titulaire du diplôme National du Brevet
• Avoir suivi une classe de première
• Justifier de trois années d’expérience professionnelle dans le milieu hospitalier en tant qu’Agent des Services Hospitaliers
Si le candidat satisfait à ces conditions préalables, il lui suffira alors pour s’inscrire au concours de contacter les Instituts de Formation d’Aide-Soignantes (IFAS) de sa région pour obtenir un dossier. Dès réception du dossier d’inscription aux concours, le candidat doit remplir soigneusement et très attentivement son dossier. Après avoir rempli le dossier, il est judicieux de l’expédier le plus rapidement possible, tout en tenant compte de la date limite d’inscription. Par la suite, le candidat recevra une convocation, lui précisant les dates et horaires de ses épreuves ainsi que les pièces à fournir à l’arrivée, à savoir la convocation et une pièce d’identité.

Que faire après le concours?
Le concours d’aide-soignante se décompose en épreuve écrite et en épreuve orale. L’épreuve écrite est anonyme et dure 2 heures. Les candidats autorisés à se présenter à l’épreuve orale suite aux résultats de l’épreuve écrite d’admissibilité, sont ceux qui ont obtenu une note égale ou supérieure à 10 / 20 à l’épreuve écrite d’admissibilité.
Après la réussite au concours, le candidat pourra alors suivre la formation d’aide soignante, dispensée dans des instituts spécialisés ou dans des lycées professionnels. Le candidat pourra alors choisir entre la formation initiale et la formation en alternance. Par ailleurs, actuellement en France, il est possible de suivre une formation d’aide soignante rémunérée, suivant certaines conditions.

Lors de la formation, l’élève aide-soignant acquiert des connaissances théoriques et des compétences professionnelles, lors de ses stages cliniques.
Le Diplôme Professionnel d’Aide-soignante n’est validé qu’à partir du moment où l’élève valide ses évaluations de stages, ainsi que ses modules de formation.