Les différents modules de la formation d’aide soignante

L’obtention du diplôme d’Etat d’aide soignant est soumise à l’acquisition des 8 modules de formations obligatoires offerts par l’IFAS, et se prépare en 10 mois.

Malgré tout, le diplôme d’aide soignant peut également être obtenu grâce à la VAE (validation des acquis), où le candidat devra justifier de compétences professionnelles acquises en exerçant une activité soit professionnelle, soit bénévole, directement en rapport avec le diplôme.

Après avoir exercé pendant 3 ans, il pourra également se présenter dans un institut de soins infirmiers.

Une fois le diplôme validé, le candidat aura la possibilité de se rediriger vers une autre fonction, en passant par exemple le diplôme d’auxiliaire de puériculture, ou bien celui d’assistant en gérontologie, et des passerelles sont également possibles du côté de l’aide médico-psychologique.

En principe, les modules de formation correspondent aux compétences acquises relatives aux modules et correspondent aux 8 domaines clés du métier d’aide-soignant qui tournent autour de la notion de soins infirmier et de l’accompagnement en termes de prise en charge.

Voici la liste des modules du DEAS :

 

Conditions d’obtention du diplôme

Selon la méthode d’accès au diplôme, celui ci peut s’acquérir en suivant et en validant la formation dans son intégralité, que celle ci soit suivie ou discontinue, ou bien en suivant et en validant les unités de formation liées aux compétences non validées jusqu’alors.

Si le cas est celui du suivi complet du cursus de formation, l’évaluation des acquis des compétences nécessaires au diplôme est réalisée durant tout le long de la formation.

Les candidats qui auront validé l’ensemble des modules liés à un bon exercement du métier seront reçus.

Evaluation des modules de formation

Il ya plusieurs types d’épreuves pouvant être organisées afin d’évaluer chaque module de formation, en voici le détail :

  • Epreuves orales, comprenant un entretien avec un jury, et la réalisation d’un exposé sur un sujet. Ces épreuves peuvent être individuelles ou bien collectives.
  • Epreuves écrites, comprenant des QCM, des rédactions, ou bien une réponse courte à une question directe.
  • Epreuves pratiques, consistant en la démonstration de gestes techniques en structure de soins, ou bien en salle de TP.
  • Une mise en situation professionnelle, où le candidat devra participer à la prise en charge d’une personne, que ce soit pour la réalisation d’un soin, ou bien simplement pour une activité de la vie quotidienne. Ceci se fera dans des structures où le candidat devra être en stage depuis au moins 5 jours.

Evaluation des stages

Enfin, à chaque stage, les responsables de l’élèves évalueront son niveau d’acquisition pour chaque unité de compétence, en se basant sur un support d’évaluation précis.

A la fin des 6 stages de l’élève, l’équipe pédagogique réalisera un bilan du parcours de l’élève en faisant le total obtenu à chaque unité de compétence.

Chacune d’entre elle sera validée si l’élève aide-soignant réussi à atteindre la moyenne pour chacune d’entre elles.

Si le candidat fait l’objet d’une formation complémentaire, ceci afin d’obtenir une ou plusieurs unités de compétences, il devra valider les épreuves spécifiques à chaque unité, et valider, lors d’un stage, les compétences des unités 1 à 6.

Certains diplômes obtenus auparavant, dans le secteur sanitaire et social peuvent dispenser de certains modules de formation :

  • Le diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture dispense des unités 2, 4, 5, 6, 7 et 8.
  • Le diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale, ou bien la mention complémentaire d’aide à domicile dispensent, eux, des modules 2, 3, 6 et 8.