Protocole : Prévention escarre

L’escarre qui est une nécrose ischémique ou cutanée qui se forme à la suite d’une brûlure, d’une plaie ou d’un alitement prolongé peut atteindre différentes phases d’évolution. Soit par la rougeur de la peau qui est le premier stade d’alerte, ou une lésion atteint le derme et se caractérise par une phlyctène, soit par une érosion superficielle ou profonde pouvant atteindre le derme. L’escarre peut atteindre l’hypoderme et enfin atteindre les muscles ou l’os du patient.

L’escarre entrainant principalement douleur et infection, pendant la toilette l’aide-soignant devra observer attentivement l’état de la peau du patient. Après la toilette l’aide-soignant massera en faisant de petits mouvements circulaires avec la paume de la main sur la zone de pression pour les rougeurs et prévention. L’aide-soignant devra aussi masser les épaules, les coudes, les fesses, et les talons. Pour favoriser la circulation et rendre les tissus moins vulnérables à la compression, l’aide-soignant effectuera des massages trophiques au patient. Il faudra aussi changer la position du patient toutes les trois heures et prévoir un matelas anti-escarres pour lui. L’aide-soignant devra souvent changer la literie et bien dresser les draps. S’assurer que le patient à une nutrition et une hydratationraisonnable.