Protocole : Relevé diurèse

La diurèse est la sécrétion de l’urine dans son ensemble de façon qualitative et quantitative. L’aide-soignant devra recueillir les urines émises sur 24h pour en évaluer la quantité et établir une courbe de surveillance. Elle peut être irrégulière physiologiquement selon la transpiration et les boissons ingurgitées par le patient.

L’aide-soignant devra se munir d’un bocal gradué avec couvercle, de gants, d’une étiquette avec le nom et prénom du patient. La mise en route d’une diurèse s’effectue à partir d’une vessie vide, et donc il faudra faire uriner le malade, jeter les urines et noter l’heure. Toute la journée et la nuit jusqu’au lendemain, garder les urines en les mettant dans un bocal, mesurer la quantité d’urine recueillie dans le bocal et établir une courbe sur la feuille de température. L’aide-soignant devra suffisamment prévoir de bocaux propres, secs et bien fermés. Faire attention à ne pas salir le sol lors du transvasement des urines dans le bocal. L’aide-soignant devra porter des gants à usage unique pour tous les usages. L’aide-soignant doit expliquer au malade sa participation active et s’assurer qu’il ait bien compris les consignes suivantes: ne pas uriner aux toilettes, uriner avant d’aller à la selle.