Protocole : Sac collecteur

Le sac collecteur a pour but de recueillir les urines du patient. Pour ce fait, l’aide-soignant doit se doter de compresses, de gants et un bassin. Le lavage des mains est indispensable avant tout soin. Il faut planifier la vidange du sac collecteur d’un relevé éventuel de la diurèse ou en cas de transport ou de déplacement du patient (examens, transferts…). Il faut observer la poche des urines (couleurs, écoulements…) et s’assurer de l’absence de fuite, pour ce faire découvrir le patient avec son accord. Il faudra rechercher aussi s’il y a une tâche d’humidité sous les fesses afin que cela ne provoque pas des irritations.

Parmi le matériel indispensable à ces actions, l’aide-soignant devra avoir une compresse imbibée d’un antiseptique, pour désinfecter le robinet d’ouverture de la poche urinaire. La vidange du sac collecteur prévoit de respecter fidèlement un certain nombre de règles : ne pas toucher le robinet avec les doigts, le désinfecter à l’ouverture et à la fermeture avec les compresses imbibées d’antiseptique, tout en ouvrant le robinet, il faut éviter que l’embout ne touche le bassin. S’assurer que la sonde est bien fixé, et ne jamais mettre la poche sur le sol.