Soin, surveillance des variations de poids

Le métier d’aide soignante nécessite de nombreuses compétences spécifiques très différentes les unes des autres, ainsi qu’une grande vigilance au quotidien. Pour prendre soin de nos aînés de la meilleure des façons, il est important de veiller à leur apporter tout le soutien dont elles ont besoin, mais il est également vital de surveiller de très près quelques indices pouvant être annonciateurs d’un éventuel déclin de santé. Et s’il existe un point symptomatique d’une importance capitale, il s’agit sans aucun doute de la variation de poids des séniors qui mérite une attention toute particulière ainsi qu’une réaction immédiate.

aide-soignante

Lorsque celle-ci intervient, elle peut être le signe d’une simple fatigue passagère, mais aussi et malheureusement d’un problème de santé plus grave, dans quel cas une intervention urgente serait nécessaire. Une aide soignante se doit donc d’être attentive à ce sujet et d’être capable d’adapter ses soins en fonction de cette évolution.

Quelles peuvent être les causes d’une variation de poids ?

Une personne âgée peut à certains moments de sa vie perdre quelques kilogrammes très rapidement, ou au contraire en prendre en quelques semaines seulement. Bien évidemment, si l’alimentation peut être en cause de ces changements pondéraux, il se peut aussi que le problème soit d’origine médicamenteuse, ce qui peut être beaucoup plus grave.

La variation de poids peut également être due à un changement physionomique de la personne. Avec l’âge, il est possible que certains organes ne fonctionnent plus avec autant d’efficacité qu’auparavant. Il peut dans ce cas s’agir des reins ou du foie notamment. Il est aussi possible que la personne âgée subisse une intolérance à certains aliments ou à certaines molécules, ce qui serait évidemment beaucoup plus difficile à déceler et ce qui nécessiterait l’avis d’un spécialiste afin de pouvoir étudier ce problème de façon plus précise.

Enfin, la dernière cause de variation de poids la plus courante concerne la capacité de la personne âgée à digérer. En effet, le système digestif, en vieillissant, n’est plus aussi efficace qu’auparavant. Si ce symptôme peut prendre la forme d’une incontinence, il est aussi possible qu’il se transforme en une constipation de longue durée qui heureusement serait facile à régler grâce à quelques médicaments sans ordonnance.

Le rôle de l’aide soignante

L’aide soignante aura une importance capitale pour régler ce problème puisqu’elle y sera directement confrontée. Bien souvent, elle est la personne à qui se confie le plus la personne âgée du fait qu’elle est présente plusieurs heures par semaine, mais aussi parce qu’elle a connaissance de tout le dossier médical de la personne. Elle sera donc à même de déceler l’origine du problème et d’identifier s’il peut s’agir d’un trouble d’ordre physique ou mental.

aide-soignante-2

Mais en plus de déceler cette origine, l’aide soignante aura également la mission de prévenir la famille ainsi que sa direction, ce qui fait d’elle une véritable clé de voûte indispensable pour une bonne prise en charge du patient. Même si la consultation d’un médecin reste le plus souvent indispensable, l’aide soignante est celle qui assurera le suivi régulier et qui retranscrira rigoureusement les évolutions de santé de la personne âgée. Elle sera donc celle qui sera en première ligne pour constater l’efficacité du traitement, et elle sera alors celle qui pourra réagir la première en cas de quelconque problème.

Quelles solutions envisager ?

  • Déceler l’origine du problème: Cependant, si cela ne s’avérait pas être efficace, l’aide soignante devra alors étudier de façon plus poussée ce souci afin d’y trouver la réponse la plus rapide et adaptée qui soit. Il est possible dans certains cas qu’une variation de poids de la personne âgée soit simplement due à une déprime passagère, dans quel cas l’oreille attentive de l’aide soignante serait extrêmement importante. Parfois, quelques mots suffisent à réchauffer les cœurs et le corps retrouvera alors son équilibre.
  • Être à l’écoute: Cependant, si cela ne s’avérait pas être efficace, l’aide soignante devra alors étudier de façon plus poussée ce souci afin d’y trouver la réponse la plus rapide et adaptée qui soit. Il est possible dans certains cas qu’une variation de poids de la personne âgée soit simplement due à une déprime passagère, dans quel cas l’oreille attentive de l’aide soignante serait extrêmement importante. Parfois, quelques mots suffisent à réchauffer les cœurs et le corps retrouvera alors son équilibre.
  • La prise de médicaments: Avant d’en arriver à l’alimentation par sonde, ce qui représenterait la dernière solution envisageable, il peut être intéressant d’avoir recours à certains médicaments reconnus pour leur efficacité et pour leurs effets secondaires très mineurs. C’est par exemple le cas du Xenical sans ordonnance qui se présente sous la forme de gélules à prendre quotidiennement avec de l’eau, et qui peut avoir une efficacité en quelques jours seulement. Bien évidemment, il s’agit d’un traitement contre la prise de poids, qui ne doit donc surtout pas être prescrit en cas de perte pondérale importante.

Le Xenical est intéressant pour permettre à la personne âgée de retrouver une mobilité plus naturelle et pour se sentir mieux dans son corps, ce qui lui garantira également de se sentir beaucoup mieux en général. Toutefois, un tel traitement médicamenteux se doit d’être surveillé de très près. C’est pourquoi l’aide soignante aura dans ce cas précis la mission de peser la personne sous traitement chaque jour et de retranscrire les évolutions de poids pour suivre au mieux les progrès, et pour pouvoir en rendre compte auprès de sa direction et auprès de la personne de référence du patient ou de la patiente.

Source :

Etude de l’Harvard Women’s Health Watch sur les médicaments et la perte de poids.

Tous les détails sur le Xenical sur sansordonnance.org.