Soin, surveillance, éducation, prévention de l’hygiène comportementale, sociale.

Même un éminent docteur ou un professeur a toujours besoin d’un aide-soignant. Il tient sa place dans le monde de la médecine. Un aide-soignant est toute personne chargée d’apporter ses savoirs sous forme de soins, de surveillance, d’éducation, de prévention et même d’adaptation à la vie sociale aux patients ou malades sous l’ordre de son supérieur. Il ne possède pas de diplôme d’infirmier ou d’infirmière. Dans un cabinet médical ou dans un centre de soins, les traitements apportés aux patients par l’aide-soignant sont classés en diverses activités que nous allons voir par la suite.

Soin et surveillance apportés par un aide-soignant

Le soin, c’est l’attention ou l’application à quelque chose. Plus précisément, il consiste aux moyens par lesquels on s’efforce de rendre la santé à un malade. Les soins sont aussi les petites attentions apportées aux patients,par l’aide-soignant, comme la préparation de sa chambre en vue de son accueil, suivi de l’installation du patient et de son accompagnateur en faisant attention à toutes ses condoléances. Les préparations faites par l’aide-soignant consistent aussi à l’arrangement de la chambre et du patient pour la nuit. Il surveille et est aux petits soins pour ses patients durant la nuit. L’aide-soignant prend part aussi aux traitements palliatifs. Il possède la capacité de réchauffer le patient par de procéder simples. Il arrive même que l’aide-soignant participe aussi à la toilette mortuaire.

Une de grandes responsabilités de l’aide-soignant est la surveillance dans le cabinet où il travaille. Il participe au dépistage et à l’évaluation de tous risques de maltraitance. Pour la nuit, il surveille à l’installation du confort et de la sécurisation du patient. Pour la mise au lit, l’aide-soignant surveille où assure l’habillage du patient.

La prévention de l’hygiénique comportementale et sociale, l’éducation assuré par l’aide-soignante

Dans le milieu où l’aide-soignant travaille, il apporte ses savoirs pour éduquerles malades qui peuvent être des personnes infirmes comme un malvoyant, un grabataire, un sénile, une aphasique, une paralysée, une malentendante malvoyante

Dans le milieu où l’on soigne, la prévention de l’hygiène comportementale est un des facteurs à respecter en premier. Tout patient doit avoir un comportement respectueux, digne d’une personne que l’on prend soin de lui. Le milieu où l’on travaille doit être immaculé, toutes traces, même un iota de tous facteurs impropres est à bannir.De plus, l’aide-soignante doit observer et surveiller à tous les troubles comportementaux des patients. Il participe à toutes les activités d’aide et de soutien psychologique. Il apporte un massage de bien-être pour adoucir les maux des patients.

Le milieu de traitement est un endroit constituant une société à part entière. L’aide-soignant met en place un endroit animé pour éveiller ses patients en apportant des distractions et des occupations appropriées au groupe. Tout le monde participe aux activités à but sociothérapeutique du groupe ou individuellement.